Caro

Mystère au collodion

kollodion-22aCaro, c’est sûr, ça lui a fait bizarre quand la photo est apparue sur la petite plaque de verre dans la lumière rougeâtre du labo. A moi aussi, faut dire. Parce que Caro, dans la vie, c’est plutôt une marrante. Même si, question musique, ça fait pas marrer les voisins ce qu’elle écoute. Même si ses photos font peur, des fois. Même si… enfin bon.
– Allez, avoue… tu m’as fait une blague : t’avais caché une image sur la plaque avant de faire la photo !
– T’as raison, c’est pas toi.
– Ouais, on dirait une sorcière indienne…
Une fois fixée et séchée, pourtant, c’était bien Caro qui était sur l’image. Comme c’était vaguement Noël et qu’on était un peu bourrés, le lendemain, on a quand même revérifié… Pas de doute.

Y’a des trucs bizarre qui se passent, parfois, avec le collodion. Le mélange de pose lente et de chimie primitive, ça fait ressortir des trucs enfouis chez les gens photographiés. Ou des trucs enfouis chez le photographe. Ou le mélange des deux, va savoir. Caro a simplement haussé les épaules et puis elle est repartie sur son balai dans une symphonie de fumée ocre. A moins que tout ça ne soit que bullshits et qu’il faille tout simplement les faire à jeun, les collodions.