Claude Tauleigne, Photographe et cætera…

Il y a deux façons d'enculer les mouches : avec ou sans leur consentement.
(Boris Vian, Cantilènes en gelée)

Dans l’œil du compas…

Photographier c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’oeil et le coeur… tu trouveras cette citation de Cartier-Bresson sur n’importe quel site de photographe à la con qui veut prouver au monde entier que, ayant lu Réponses Photo, il possède une immense culture photographique et peut donc citer un autre photographe que Robert Doisneau ou David Hamilton. Le monde entier ne lui en demande pourtant pas tant.
En ce moment, j’ai un compas dans l’œil. Au sens littéral et je suis donc bien incapable d’aligner ces trois organes. Il m’est même impossible d’aligner deux points, ce qui est assez conceptuel. Alors j’essaie simplement de relier, avec un crayon, des petits instants numérotés, comme dans les carnets de jeux pour enfants, en espérant que ça fasse un joli dessin à la fin. Souvent, on découvrait une girafe ou bien encore la tête à Pif le chien. On le savait depuis le début mais c’était bien quand même. Si tu t’abonnes au flux RSS, tu découvriras aussi, en reliant mes photos, le zouli grabouilla final.

Claude Tauleigne
J'ai pas FB mais toi sûrement :